dimanche 8 août 2010

Nouvelle programmation

Voici la nouvelle programmation pour la saison à venir à La Ruche.
En espérant que vous y ferez de nouvelles découvertes!!
A bientôt


Domestik life «et si les meubles pouvaient parler...»
exposition de sculptures de Laurent Martin
16 septembre/31 octobre 2010

La Ruche et Le Moulin de Louviers s’associent pour présenter les sculptures de l’artiste Laurent Martin. L’exposition se déroulera simultanément dans les deux lieux. «Les meubles de Laurent Martin ne sont pas ordinaires, il se les réapproprie et les détourne pour leur conférer une allure singulière. Ses installations, ou mises en scène, apparaissent comme des décors familiers et facétieux sinon oppressants, du buffet de cuisine déstructuré à l’horloge déhanchée, comme au beau milieu d’un cartoon.(...) Voilà pour le visible, une esthétique du mobilier gagnée par le merveilleux.»



Polymorphes
exposition du Collectif d’en face
5/28 novembre 2010

Hélène Lefrançois a réalisé en 2008 une série intitulée «stylomania».L’artiste y répertorie tous les usages non conventionnels du stylo bille. Ces dessins furent inspirés par des gravures du XIX°siècle, enseignant aux étudiants en médecine les différentes positions de secourisme. Ces images ont donné lieu à la publication d’un livre. Parallèlement à cette publication, le Collectif d’en face organise une exposition à la Ruche autour de ces gravures, et plus largement sur l’imagerie du monde médical à travers différents médiums allant du dessin à la musique.

Z.U.U.T. exposition collective
3 décembre/30 janvier 2011

La Ruche et le centre socioculturel Georges Brassens accueillent cette exposition née à la suite d’un appel à projet ayant pour thème le renouvellement urbain. L’exposition est pluridisciplinaire et donc ouverte à tous les médiums. Elle se déroulera simultanément dans les deux structures.



Lauriane Guichard
du 4 au 27 février 2011

«Mes peintures fonctionnent par séries, il s’agit d’un travail plus intuitif que conceptuel, c’est au fil de la production que s’opère les basculements d’une série à l’autre et que changent ainsi les thématiques. Ce qui motive ma pratique est d’aller vers quelque chose d’inconnu et de non prémédité. Mes préoccupations plastiques se sont souvent rapprochées des expressionnistes abstraits, mais l’écriture urbaine, les tags, sont également pour moi une source d’inspiration.»



Thomas Bénard
4/27 mars 2011

«L’image qu’évoquent ces sculptures fait référence à des objets qui ont cherché à évoluer, à se constituer. Tout est question de volonté de changement, d’avancement, d’évolution. Rien n’est immuable, seule l’image reste. Les images évoquées sont en contradiction avec les matériaux employés. La fragilité de ces sculptures veut s’inscrire seulement dans le moment présent. Pour chaque exposition une nouvelle pièce est réalisée et ensuite détruite.»



Collectif DOP
1 avril/1 mai 2011

Fondé en 2005, le Collectif DOP s’est fait une spécialité de l’observation affûtée du monde qui l’entoure. À travers des sculptures, installations et projets localisés dans un espace donné, ils ont d’abord posé les bases d’une réflexion sur fond de démocratie participative. Le terme peut, c’est vrai, paraître éculé en ces temps de démagogie rhétorique. Mais sans renoncer à son ambiguïté il faut autant ici l’entendre comme une forme de partage, tout d’abord car nous avons bien ici à faire à un collectif, autant qu’à celle d’un exercice de pouvoir.


ARC Jardin, Ecole des Beaux arts de Rouen
mai 2011

Chaque année, les étudiants de l’école des Beaux Arts de Rouen organisent une exposition au jardin des plantes de Rouen. Dans ce cadre, La Ruche accueille un ou deux jeunes artistes pour réaliser un projet spécifique au lieu. En 2010, Junko Mukai et Hélène Néraud avaient présenté leur travail dans l’exposition «A bruit secret».


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire